DDoS : Le meilleur ami de Mirai est Vietnamien

Durée de lecture
1 minute
Progression

DDoS : Le meilleur ami de Mirai est Vietnamien

ven, 24/03/2017 - 14:57
Publié dans :
1 commentaire

L’équipe d’intervention d’urgence de Radware, spécialiste de la disponibilité applicative et de la sécurisation des centres de données, vient de dévoiler un nouveau rapport sur la propagation d’attaques DDoS via des équipements connectés insuffisamment protégés.

Si les vecteurs d’attaque DDoS sont nombreux, la méthode la plus utilisée est la suivante : les attaquants scannent Internet à la recherche d’équipements vulnérables à des attaques par injection de commande spécifiques.

Les commandes utilisées dans ces attaques IoT donnent l’instruction à l’équipement ciblé de télécharger le malware sur une serveur distant pour ensuite l’exécuter.

Une fois le malware exécuté, l’équipement est embrigadé dans un botnet et utilisé pour perpétrer des attaques DDoS.

Dans ce contexte, les mots de passe par défaut sont une bénédiction pour les cybercriminels : admin/admlin ; 0000 ; …

DDoS : Good morning vietnam !

Radware a mis en place un « pot de miel » surveillant l’activité sur le port 23, Telnet. Ce dernier a enregistré 300 tentatives de connexion par jour effectuées par des équipements situé partout dans le monde. Parmi ces appareils, on dénombrait des routeurs, des NAS, des lecteurs/enregistreurs de vidéo et des caméras web.

L’un des équipements les plus utilisés pour lancer des DDoS se trouve principalement au Vietnam. Cet appareil, le VNPT’s GPON IGATE GW040, a été largement infecté pour la simple et bonne raison que ses logins de connexion par défaut ont été divulgués sur Internet.


Pour lire la suite de cet article : http://www.datasecuritybreach.fr/ddos-meilleur-ami-de-mirai-vietnamien/#ixzz4cFfeE6wt