• Virus

Le virus informatique Zeus est de retour

Durée de lecture
1 minute
Progression

Le virus informatique Zeus est de retour

mar, 07/03/2017 - 15:45
Publié dans :
1 commentaire

Depuis quelques semaines, le virus informatique Zeus est de retour.
 

Plusieurs habitants du Cher ont été victimes de ce cheval de Troie destiné à voler des informations bancaires. Le virus se transmet par simple visite sur un site internet infecté et par phishing. L’écran de votre ordinateur devient bleu et apparaît un message indiquant un numéro de téléphone à appeler pour nettoyer le virus : "En consultant internet, une mise en garde indique que votre ordinateur est infecté par le virus "Zeus". La page d’alerte vous oriente alors vers le numéro de téléphone d’un spécialiste de la sécurité informatique. [...] L’escroc, homme ou femme, recommande alors le nettoyage de votre ordinateur et l’intégration à distance d’un antivirus, moyennant une somme d’argent variant entre 99 et 249 euros." La gendarmerie du Cher a publié ce message sur Facebook pour avertir les internautes face à la propagation du logiciel malveillant. Soyez prudents si ce message apparaît sur votre écran, ne payez pas l'antivirus recommandé car c’est justement au moment du payement que le pirate prend la main de votre ordinateur et télécharge vos données bancaires. N'appelez surtout pas le numéro indiqué dans le message apparaissant sur votre écran. Il est préférable d’emmener directement l’ordinateur chez un spécialiste.

En fait, Zeus est une arnaque qui apparaît par cycles. En novembre dernier dans l’Indre il y a eu pas moins de 15 plaintes par jour. Soyez donc prudents lorsque vous surfez sur internet. Le virus Zeus, inventé en 2007, aurait déjà permis de détourner des centaines de millions de dollars rien qu'aux Etats-Unis... Mais il est loin d’être le seul, les attaques informatiques se multiplient. Les hackers ne manquent pas de créativité et continuent de développer tous les jours des dizaines de milliers de nouveaux virus de plus en plus performants.

Les internautes doivent redoubler de vigilance en faisant particulièrement attention aux liens et aux fichiers joints qu’ils reçoivent. La protection d’un antivirus est aussi nécessaire pour réduire les risques d'infections à condition de ne pas ignorer les alertes car, il arrive souvent que les gens ferment les fenêtres d'alertes antivirus pour ne pas être dérangé.